Les Mistons
Spectacles
Un peu de respect, j’suis ta mère !

Coups de soleil pour époque sombre

La crise, les crises

Crise économique de 2001 en Argentine : à Buenos Aires une foule tape rageusement sur des casseroles. Une femme déclare : « Ils veulent une bombe ? Ce n’est pas mon genre, alors je me défoule sur ma casserole, j’y faisais la purée pour mes enfants ! ».

Les Bertotti, tout comme cette foule, n’ont plus les moyens de tourner autour du pot : ils n’ont plus un sou, se tapent les uns sur les autres, se débrouillent/embrouillent dans leurs crises respectives (économique, adolescence, cinquantaine, identité sexuelle). Ils sont réduits à l’état brut, mais ne sont pas des brutes. Juste animés par une force libre et détonante. Prêts à presque tout, sans complexes ni morale, pour atteindre un objectif : s’en sortir. Chacun et ensemble. Les insultes libèrent, les claques et les drogues sont douces, la démerde joyeuse. Une leçon de vie, de force de vie, d’amour et d’humour.

Résidences de création au Centre SocioCulturel Madeleine Reberioux (2018), Centre Chorégraphique National de Créteil (2018-2019), Maisons des Arts de Créteil (2019). La création est présentée les 31 janvier et 1er février 2019 à la Maison des Arts de Créteil.

Texte Hernán Casciari Traduction Alexandra Carrasco Editions Calmann Levy

Adaptation Marie Dupleix Mise en scène Marie Dupleix et Thalia Otmanetelba

Interprétation (6 comédiens) Ariane Brousse Fabienne Courvoisier Pablo Gallego Victor Garreau Denis Morin Serge Peyrat

Scénographie Sarah Bazennerye - Création lumières Viviane Decreux - Photos Yohan Blanco - Captation vidéo Laurent Baudoin

Teaser ici



Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site | Spip